MALPHETTES Clément

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Né le 9 septembre 1918 à Mirandol-Bourgnounac (Tarn), mort le 14 février 2004 à Albi  ; mineur  ; militant communiste du Tarn.

Fils d’un cultivateur au lieu dit Saint-Fructueux, et d’une mère sans profession, Clément Malphettes obtint son certificat d’études primaires et travailla comme mineur. Il était syndiqué à la CGT en 1937. Mobilisé en 1939, il devint agriculteur en 1942 et se maria le 6 mars 1943 avec Yvette Babiole. En 1943, il rejoignit le maquis Véni et, avec un groupe du mouvement Véni, participa à la libération de Carmaux.

Il reprit son travail de mineur et adhéra au Parti communiste en 1945. Secrétaire de cellule, membre du comité de section de Carmaux, il fut élu au comité fédéral en mai 1954. Promu en avril 1957 au secrétariat fédéral, il suivit une école centrale d’un mois en juin-juillet 1957. L’appréciation était élogieuse  : « Ce camarade a donné de bons résultats. Il possède une grande expérience pratique du mouvement ouvrier, toutefois il y a un certain décalage avec son niveau idéologique qui’l devrait s’efforcer d’élever encore. Il est franc, s’exprime bien, peut-être un peu prolixe. IL doit être dévoué et animé d’un bon esprit de parti. ». En 1959, il ne fut pas reproposé au secrétariat fédéral mais seulement au bureau fédéral, il n’avait pas « pu s’adapter à sa responsabilité ». En février 1961, il ne fut pas réélu au comité fédéral. Selon Marcel Dufriche, dans un rapport du 20 février 1961  : « Le camarade Malphettes de Carmaux a des positions proches de celles affirmées par Servin et Casanova ». Depuis plusieurs mais, Malphettes ne participait plus aux réunions du bureau fédéral et de comité fédéral ». Lors du comité fédéral du 11 février 1961, il donne un point de vue personnel sur la situation algérienne et les résultats du référendum du 8 janvier.

Marié, il était en 1954 père de trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140478, notice MALPHETTES Clément par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 3 mai 2012, dernière modification le 7 juin 2012.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément