MARTIN Pierre, Raoul

Par Jacques Girault

Né le 26 mai 1906 à Chabeuil (Drôme), mort le 13 décembre 2004 à Valence (Drôme) ; instituteur dans le Drôme ; militant syndicaliste ; militant socialiste.

Fils d’instituteurs, Pierre Martin reçut « une éducation fortement teintée d’anticléricalisme ». Élève de l’école primaire supérieure de Saint-Vallier (Drôme), il entra à l’École normale d’instituteurs du Puy (Haute-Loire) en 1923. Il suivit les cours de la préparation militaire et échoua volontairement à l’examen final. Titulaire du brevet supérieur et de certificat d’aptitude pédagogique, il se maria en mai 1928 à Saint-Rambert-d’Albon (Drôme) avec une institutrice de la Drôme et revint enseigner à Saint-Rambert d’Albon. Veuf, il se remaria en août 1931 à Aix-les-Bains (Savoie) avec une institutrice originaire de l’Ardèche qui obtint un poste d’institutrice à Saint-Rambert d’Albon. Il avait un enfant dans les années 1930.

Adhérent du Syndicat national (CGT) en 1926, Martin fut après 1936 secrétaire-adjoint de la section syndicale du Syndicat national des instituteurs avant et après la guerre.

Martin adhéra au Parti socialiste SFIO au début des années 1930 et fut secrétaire de la section locale SFIO. Gréviste le 12 février 1934 et le 30 novembre 1938, il fut sanctionné de huit jours de retenue de salaire. Hostile à la guerre, d’accord avec les analyses pacifistes de la direction du SNI au moment des accords de Munich, il se sentait proche des idées de Jean Giono avec qui il correspondait. Mais il se montra favorable à une aide matérielle ouverte, avec livraison d’armes, pendant la guerre d’Espagne pour soutenir les Républicains.

Mobilisé en septembre 1939, démobilisé, Martin fut déplacé d’office et, éloigné de sa famille, enseigna pendant un an dans une autre commune.

Après la guerre, instituteur à Saint-Paul-les-Romans, Martin resta un des responsables de la section départementale du SNI. Il était en 1946 secrétaire de la section socialiste SFIO de Saint-Paul-les-Romans. Après avoir été instituteur à Dieulefit, directeur d’école à Nyons, il était dans les années 1960 le secrétaire de la section du Parti socialiste unifié.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140483, notice MARTIN Pierre, Raoul par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 mai 2012, dernière modification le 25 décembre 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/128/439. — Arch. OURS, fédération de la Drôme. — Renseignements fournis par l‘intéressé. — Presse syndicale. — Note de Jean Battut.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément