ARGENTIN Lucien

Né vers 1912 ; communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

Lucien Argentin vivait 59, rue du Bois à Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne). Il était membre du parti communiste. Il arriva le 18 novembre 1936 combattre dans les Brigades internationales de l’armée républicaine espagnole. Il bénéficia d’une permission le 4 décembre 1937 à destination de Vitry-sur-Seine.

Un Lucien, André, Prisca Argentin, né le 28 septembre 1912 au Déluge (actuellement La Drenne, Oise), mort le 16 mars 1973 à Heidelberg (Allemagne) pourrait être le même homme. Il était le fils de Prisca, François Argentin, qui fut vacher et manouvrier, et de Marie, Louise Dornet, brossière, tous deux nés au Déluge. Il était l’avant-dernier enfant d’une fratrie de huit. Il s’était marié en décembre 1939 à Gentilly (Val-de-Marne) avec Marie, Pascaline, Olympe Vasseur, avec qui il avait divorcé en décembre 1950. En secondes noces il avait épousé Katharina Kaupp à Mannheim (Allemagne), la région dans laquelle il finit sa vie.
Mobilisé pour la Seconde guerre mondiale, Lucien Argentin était prisonnier de guerre en tant que soldat de 2e classe du 8e GRCA (Groupe de reconnaissance de corps d’armée) en septembre 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140646, notice ARGENTIN Lucien, version mise en ligne le 29 mai 2012, dernière modification le 11 octobre 2021.

SOURCES : Arch. RGASPI 545.6.1038 liste des Brigadistes français en Espagne républicaine, fiches individuelles 31 décembre 1937. — Liste officielle N°22 de prisonniers français, Paris, 27 septembre 1940 (Filae). — Données du site Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément