ARDIOT Georges, Marie

Par Louis Botella, Michel Dreyfus

Né le 11 février 1901 à Souvigny (Allier), mort le 24 décembre 1971 à Paris (XIVe arr.) ; syndicaliste autonome puis Force ouvrière (FO) du Spectacle ; président de la Fédération syndicaliste FO des Spectacles.

En 1952, Georges Ardiot fut le président du syndicat autonome des cadres et agents de maîtrise de l’industrie cinématographique. Peu de temps après, ce syndicat autonome rejoignit FO et Georges Ardiot conserva ce mandat.
En 1956, il fut élu ou réélu vice-président de la Fédération syndicaliste FO du Spectacle ; le président étant l’acteur Jacques Dacqmine. En 1957, Georges Ardiot fut réélu vice-président de cette fédération.

Il fut encore en fonction lorsqu’il mourut en décembre 1971. Il était marié.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140662, notice ARDIOT Georges, Marie par Louis Botella, Michel Dreyfus, version mise en ligne le 1er juin 2012, dernière modification le 25 novembre 2020.

Par Louis Botella, Michel Dreyfus

SOURCES : Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 9 juin 1955, 5 juillet 1956, 4 mars et 4 juillet 1957, FO Hebdo 12 janvier 1972. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1961. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément