MAZIERE Jacques

Par Jacques Girault, Robert Hirsch.

Instituteur dans la Seine ; militant syndicaliste.

Jacques Mazière, instituteur dans le Ve arrondissement de Paris, élu au conseil syndical de la section du Syndicat des enseignants de la région parisienne en 1948, était le responsable de la commission des jeunes. Élu en quatrième position sur la liste « majoritaire » du conseil syndical de la section de la Seine du Syndicat national des instituteurs en 1949, il entra au bureau de la section en novembre 1949, restant secrétaire de la commission des jeunes.

Mazière participait aux réunions de la commission nationale des jeunes du SNI au début des années 1950. Lors des journées des Jeunes du SNI à Limoges, les 5-6 avril 1950, il intervint après le rapport de Denis Forestier, en réponse à Tarragon qui défendait Normaliens, le journal publié par la FEN-CGT. Pour lui, cette activité fractionnelle semait la confusion. En effet, les questions de la paix intéressaient tout le monde et ne devaient pas être traités uniquement par les jeunes comme l’affirmait cette publication. Lors du congrès national du SNI, le 8 juillet 1954, intervenant sur le rapport sur la culture populaire présenté par James Marangé, il proposait d’organiser dans les départements le contrôle de la radio sous l’égide du Ministère de l’Éducation nationale.

Mazière fut à nouveau candidat au conseil syndical de la section du SNI dans la cinquième circonscription en 1953. Il fut élu à la Commission administrative paritaire départementale de 1954 à 1958.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140777, notice MAZIERE Jacques par Jacques Girault, Robert Hirsch., version mise en ligne le 5 juin 2012, dernière modification le 6 juin 2012.

Par Jacques Girault, Robert Hirsch.

SOURCES : Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément