SCOTTO Louis

Par Louis Botella

Officier mécanicien de la marine marchande ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de l’Hérault ; secrétaire général adjoint de la Fédération FO de la Marine marchande.

Louis Scotto, officier mécanicien à Sète (Hérault) fut élu en avril 1948, secrétaire adjoint de la Fédération FO des Officiers de la marine marchande dont le secrétaire général fut alors Maurice Loeillet, de Cherbourg. Louis Scotto assuma ce mandat jusqu’au milieu de l’année 1953.
Au plan local, il fut le fondateur et le secrétaire du syndicat FO des officiers de la marine marchande de Sète. Il fut également élu ou réélu, en avril 1949, trésorier adjoint de l’Union départementale FO de l’Hérault. En mars 1950, il fut signalé comme étant secrétaire adjoint de cette UD.

En juillet de la même année, il représenta sa fédération lors du congrès, tenu à Stockholm (Suède), de l’ITF (Fédération internationale des travailleurs des transports).

En février 1953, il perdit son épouse. Il fut réélu, en avril de la même année, à la commission exécutive de son UD. Puis, son nom disparut de la presse confédérale. Il cessa probablement toutes ses activités syndicales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article140842, notice SCOTTO Louis par Louis Botella, version mise en ligne le 8 juin 2012, dernière modification le 13 septembre 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 338 W 67, 2147 W 396. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 15 avril 1948, 7 et 21 avril 1949, 11 octobre 1951, 10 avril 1952, 19 février 1953. — Languedoc-Roussillon Syndicaliste, organe des UD FO des Pyrénées-Orientales, de l’Aude, de l’Hérault et de l’Aveyron, mars, mai 1950, mars 1952 (BNF, FOL JO 6272). — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1948 à 1952. — Proceedings of the congress of the International Transport Workers’ Federation held...Stockholm from 16th to 23rd July 1952, Arch. de la Fondation Friedrich Ebert.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément