CHAMPEAU [CGT puis FO]

Par Louis Botella

Artiste cartographe ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) au ministère des Travaux publics.

Lors de sa création le 22 février 1931, Champeau fut élu secrétaire adjoint du syndicat général confédéré [CGT] des services typographiques et cartographiques de l’Etat. En janvier 1934, il fut signalé comme étant membre de la commission exécutive de la section de la Seine de la Fédération générale des fonctionnaires.

Champeau représenta le Syndicat CGT des artistes cartographes lors du congrès confédéral d’avril 1946 de la CGT. Membre du bureau de la Fédération CGT des Travaux publics, au titre de son syndicat, Champeau se déclara en janvier 1948 - comme Roger Lapeyre*, secrétaire général de la Fédération CGT des Travaux publics et d’autres responsables fédéraux - favorable à l’adhésion de sa fédération à Force Ouvrière.

Le syndicat CGT suivit majoritairement Champeau dans sa démarche. Ce dernier représenta son syndicat lors du congrès constitutif de la confédération FO en avril 1948. Champeau fut remplacé par Chevrier dans les mois ou l’année qui suivirent.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141097, notice CHAMPEAU [CGT puis FO] par Louis Botella, version mise en ligne le 3 juillet 2012, dernière modification le 19 décembre 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 27 février 1931, 8 janvier 1934 (BNF-Gallica). — Compte rendu du congrès confédéral CGT de 1946. — FO Hebdo, hebdomadaire de la CGT-FO, 8 janvier 1948. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1948.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément