CLAUDEL Jacques, Marie, Céleste

Par Louis Botella, Jacques Girault

Né le 1er septembre 1924 à Chantraine (Vosges), mort le 17 février 2007 à Montpellier (Hérault) ; instituteur dans les Vosges ; militant syndicaliste.

Fils d’un employé de préfecture, Jacques Claudel commença des suppléances d’instituteur dans les Vosges en novembre 1944. Après un stage d’octobre à décembre 1948, titularisé en janvier 1949, il termina sa carrière comme instituteur dans l’enseignement technique à Épinal en 1963. Il se maria en août 1947 à Chantraine avec une institutrice.

Membre du Syndicat national des instituteurs, Claudel fut un des signataires de la motion d’orientation des « amis de Force ouvrière » dans L’Ecole libératrice du 4 juin 1954 avant le congrès national de juillet. Il fut élu ou réélu, en avril 1954, à la commission exécutive de l’Union départementale CGT-FO des Vosges. En octobre de la même année, il fut désigné comme secrétaire dans le bureau provisoire de la nouvelle section départementale du syndicat des instituteurs créé dans le cadre de l’UD CGT-FO pour l’année 1954-1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141255, notice CLAUDEL Jacques, Marie, Céleste par Louis Botella, Jacques Girault , version mise en ligne le 18 juillet 2012, dernière modification le 26 août 2012.

Par Louis Botella, Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Vosges (Brigitte Chossenot), 1487 W 62. — Arch. mun. Epinal. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 13 mai et 14 octobre 1954. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément