CAILLA Alfred [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Ingénieur des travaux publics d’Etat ; syndicaliste Force ouvrière de l’Algérois (Algérie).

Alfred Cailla, secrétaire du syndicat FO des ingénieurs des Travaux publics de l’Etat, fut élu, lors de son premier congrès ordinaire tenu en mai 1948, secrétaire de l’Union départementale FO d’Alger. Il fut réélu entre 1950 et juin 1960, au moins, à la commission exécutive de cette UD.

Depuis 1951 au moins, il était secrétaire général de l’Union d’Algérie du Comité interfédéral des fonctionnaires FO puis de la Fédération générale des fonctionnaires FO

Lors de la scission, intervenue fin juin 1958 au sein de cette UD, entre partisans de "l’Algérie française" et les tenants d’une autre politique groupés autour de Roger Marçot, secrétaire général de l’UD, Alfred Cailla et son syndicat (environ une trentaine de membres) soutinrent ce dernier.

En juin 1960, il demeura à Alger.

Selon le mémoire de Mouloud Aouimeur Le Parti socialiste SFIO en Algérie 1920-1954, un militant nommé Alfred Cailla fut membre du bureau fédéral de la Fédération SFIO d’Alger au lendemain de la Seconde guerre mondiale. S’agit-il du même ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141399, notice CAILLA Alfred [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 31 juillet 2012, dernière modification le 1er janvier 2014.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. UD FO d’Alger (Fonds Roger Marçot, Confédération FO). — Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, 91 3 F/66. — Gwenegan Bui in L’Union départementale FO d’Alger : mai 1948-décembre 1958, une UD dans la tourmente, mémoire de DEA d’Histoire, Université de Paris 1/CRHMSS, septembre 1999.
Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément