PETIT Germain [Loire]

Par Louis Botella

Ouvrier ou employé dans une manufacture d’armes ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) ; secrétaire général adjoint de l’Union départementale FO de la Loire ; militant socialiste SFIO.

Germain Petit, ouvrier ou employé à la Manufacture d’armes de Saint-Etienne, figura parmi les fondateurs de FO dans la Loire. Il fut élu en avril 1948, puis réélu en février 1949 et le 25 novembre de la même année, secrétaire général adjoint de l’UD. En janvier puis en décembre 1956, il fut signalé comme étant membre de la commission exécutive de son UD.

L’hebdomadaire de la confédération signala en mars 1949 le dévouement de Germain Petit et de son épouse qui accueillirent tous les soirs et les dimanches à leur domicile les travailleurs d’origine nord-africaine de la région stéphanoise pour leur venir en aide.

Selon Romain Thoral, Germain Petit représenta la SFIO lors d’élections cantonales à Saint-Etienne au cours des années 50.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141401, notice PETIT Germain [Loire] par Louis Botella, version mise en ligne le 28 juillet 2012, dernière modification le 14 janvier 2021.

Par Louis Botella

SOURCES : Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 15 avril 1948, 10 mars et 8 décembre 1949, 3 décembre 1953, 5 janvier et 27 décembre 1956. — Romain Thoral in La SFIO dans la Loire de la fin de la Seconde guerre mondiale à la fondation de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) 1944-1965p. 23-28, mémoire de fin d’études, Institut d’études politiques, Lyon, Séminaire d’Histoire politique 2003-2004, sous la direction de Gilles Vergnon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément