BERTRAND Victor.

Par Jean Neuville

Né à Bouvignes (aujourd’hui commune de Dinant, pr. Namur, arr. Dinant), âgé de 27 ans en juillet 1881. Ouvrier carrier, accusé d’ « atteinte au libre exercice de l’industrie » en juillet 1881.

Ouvrier à la carrière d’Alfred Dapsens, industriel et bourgmestre d’Yvoir (pr. Namur, arr. Dinant), Victor Bertrand fait partie, en juin ou juillet 1881, d’une délégation des carriers, venue réclamer une augmentation de salaire. A. Dapsens prétend qu’ils étaient saouls et qu’il les a renvoyés à la carrière où il s’est ensuite rendu. Une algarade a lieu et Dapsens prétend que « Bertrand s’approcha de moi d’un air menaçant, me mit le poing sous le nez en disant : si vous touchez à Vanesse, vous aurez affaire à moi. ». De plus, A. Dapsens l’accuse d’avoir, avec Isidore Vanesse*, « monté la chose ». Victor Bertrand dément toute attaque verbale et avoir prévu de demander une augmentation de salaire.

Victor Bertrand passe en jugement devant le tribunal correctionnel de Dinant le 6 juillet 1881, avec quatre autres ouvriers, « prévenus d’injures et de menaces dans le but de porter atteinte au libre exercice de l’industrie ». Trois des accusés, dont Victor Bertrand, sont condamnés à vingt-six francs d’amende et à huit jours de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141427, notice BERTRAND Victor. par Jean Neuville, version mise en ligne le 2 août 2012, dernière modification le 14 novembre 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : BAYER-LOTHE J., Documents relatifs au mouvement ouvrier dans la province de Namur au XIXe siècle, 2e partie : 1849-1886, Paris-Louvain, 1969, p. 122-126 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 57).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément