DENTAL Jean

Par Georges Portalès

Né en 1897, mort en 1993 ; employé des Postes ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de la Haute-Garonne ; résistant ; anarchiste.

Jean Dental
Jean Dental

Jean Dental entra, à l’âge de 17 ans, en relation avec les milieux anarchistes de la région toulousaine et milita avec eux dans leur campagne contre l’ordre de mobilisation affiché le samedi 1er août 1914. Seulement âgé de 17 ans, il fut quand même appelé sous les drapeaux.

A sa démobilisation, il adhéra au syndicat CGT des employés des PTT de Toulouse où il prit rapidement des responsabilités. En 1927 et en 1933, il participa activement aux grèves qui secouèrent durement les PTT et la fonction publique.
Il prit part, au nom de son syndicat, au congrès de réunification entre la CGT et la CGTU, tenu en mars 1936 à Toulouse. Jean Dental fut muté en 1939 à Tours (Indre-et-Loire) où il s’engagea activement dans le syndical local de son administration. Il organisa, au cours de la même année, avec ses amis de son syndicat l’accueil des postiers républicains espagnols fuyant la dictature franquiste. En 1940, considéré comme étant un élément subversif par le gouvernement de Vichy, il fut déplacé disciplinairement à Reims (Marne).

A partir de 1942, il participa aux activités de la Résistance. Revenu dans la région toulousaine, il reprit sa place à la tête du syndicat CGT des postiers. Il fut l’un des meneurs de la grève qui secoua, en 1946, les PTT et la Fédération postale CGT. Partisan de la minorité au sein de cette dernière, Jean Dental participa à la constitution d’abord du Comité d’action syndicaliste des PTT puis de la Fédération syndicaliste des PTT.
En décembre 1947, Jean Dental participa à la création de l’Union départementale FO de la Haute-Garonne.

Son militantisme le fit participer tant aux congrès de son UD que de ceux de sa confédération. En février 1989 au Parc Floral de Vincennes, il fut encore présent à celui qui vit le départ à la retraite d’André Bergeron*. Il avait alors 92 ans.

Il fut également secrétaire général adjoint de l’Union départementale des retraités FO de Haute-Garonne, seule la mort l’interrompit dans sa tâche syndicale.

Homme de conviction, Jean Dental fut particulièrement attaché à la commémoration du Premier mai.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141612, notice DENTAL Jean par Georges Portalès, version mise en ligne le 31 août 2012, dernière modification le 31 août 2012.

Par Georges Portalès

Jean Dental
Jean Dental

SOURCES : Arch. de l’UD FO de Haute-Garonne. — Interview de Jean Dental réalisée par Patrick Laz in Force Ouvrière Magazine, 17 avril 1985. — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1950, 1952, 1956 et 1963. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément