ARPUZZO Erasme

Par Louis Botella, Juliette Bessis

Syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Bâtiment de la Métallurgie et en Tunisie ; militant SFIO.

Français de Tunisie, Erasme Arpuzzo fut l’un des dirigeants de la Fédération CGT du Bâtiment entre 1935 et 1940, puis à sa reconstitution en 1943. Il appartint au groupe de syndicalistes qui quittèrent l’UD-CGT après le XVIIIe congrès de mars 1944 quiconsacrait l’élimination d’Albert Bouzanquet de la direction de la centrale par la nouvelle direction communiste. Le 27 février 1947, il participa à la constitution du « Cartel des syndicats confédérés de Tunisie », qui fusionna bientôt avec Force ouvrière.

Erasme Arpuzzo fut élu ou réélu, les 17 et 18 décembre 1949, secrétaire de l’Union départementale FO de Tunisie.

Militant socialiste, il était membre de la SFIO, et était le frère d’Egidio Arputzo, secrétaire du syndicat CGT du Bâtiment de Tunis au cours des années 1920.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141651, notice ARPUZZO Erasme par Louis Botella, Juliette Bessis, version mise en ligne le 25 avril 2015, dernière modification le 15 août 2022.

Par Louis Botella, Juliette Bessis

SOURCES : Force ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 22 décembre 1949. — La Voix du peuple, mars-avril 1923.— Juliette Bessis, Les Fondateurs : index biographique des cadres syndicalistes de la Tunisie coloniale (1920-1956), Paris, L’Harmattan, 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément