ROUSSET Marcel

Par François Lonchampt

Né en novembre 1913 à Paris ; monteur électricien ; militant communiste de la Seine.

Né dans une famille de commerçants modestes, Marcel Rousset demeura au Perreux-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne) à partir de 1921 et fut apprenti électricien automobile à Nogent-sur-Marne. Il était secrétaire de la section natation Île-de-France de la FSGT. Il fut embauché, en 1935, comme monteur-électricien chez Soubitez au Perreux

Prisonnier de guerre en 1940, libéré de Brême en mai 1945, Marcel Rousset adhéra cette même année au PCF, et entra comme ouvrier électricien-auto aux ateliers militaires de la Maltournée à Neuilly-Plaisance (Seine, Seine-Saint-Denis). Élu, en 1946, secrétaire du syndicat CGT, puis élu au comité exécutif de la Fédération des travailleurs de l’État, il fut révoqué pour sa participation aux grèves.

Secrétaire de l’UL-CGT d’Aulnay-sous-Bois (Seine, Seine-Saint-Denis), il participa à la création de l’Union départementale des syndicats de Seine-et-Oise, dont il devint membre du bureau, puis un des secrétaires en 1960 jusqu’à sa dissolution en 1966. Élu, en 1962, administrateur au conseil d’administration de la Caisse régionale d’assurance Vieillesse de Paris, il représenta la Caisse primaire centrale de la Sécurité sociale au Conseil d’administration du centre médico-chirurgical mutualiste du Perreux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141653, notice ROUSSET Marcel par François Lonchampt, version mise en ligne le 3 septembre 2012, dernière modification le 10 janvier 2013.

Par François Lonchampt

SOURCES : Le Réveil du Val-de-Marne, n° 35, 15 septembre 1968.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément