SABATIER Clément, Pierre, Noël

Par Louis Botella

Né le 8 décembre 1909 à Paraza (Aude), mort le 28 avril 1995 à Trebes (Aude) ; contrôleur principal puis receveur des PTT ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’Oranie (Algérie) ; militant SFIO ; adjoint au maire de Sidi-Bel-Abbès.

Originaire de l’Aude et résidant en Algérie depuis 1946, Clément Sabatier, fils de Paul, Noël, cordonnier, et de Marguerite, Mathilde Bessière, était contrôleur principal des PTT à Sidi-Bel-Abbès. Il fut signalé en 1954 comme étant le secrétaire général de l’Union locale FO de cette ville. Depuis, au moins, janvier 1955, il fut également le secrétaire général du syndicat local FO des PTT. Quelques mois plus tard, en avril, il figura parmi les représentants de l’Union départementale FO d’Oranie lors de la réunion du Comité algérien des UD FO.

Il prit part aux congrès confédéraux de 1954 et de 1956.

Il fut encore à la tête de son UL jusqu’à la fin de l’année 1958. Promu, au 1er janvier 1959, receveur de 3e classe des PTT à Touggourt, il abandonna toutes ses fonctions syndicales à Sidi-Bel-Abbès. Il fut alors remplacé à la tête de l’UL par Georges Bideau

Militant de la SFIO dont il fut l’un des dirigeants locaux, il assuma aussi le mandat d’adjoint au maire de Sidi-Bel-Abbès, en charge des œuvres sociales et ce jusqu’à son départ de cette ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article142061, notice SABATIER Clément, Pierre, Noël par Louis Botella, version mise en ligne le 22 septembre 2012, dernière modification le 17 février 2014.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, Alger, 1 K/813 et Oran, 2731, 2734A. —Bulletin d’études et d’informations syndicales algériennes, U. D. FO d’Oranie, mars 1955 (BNF 4-JO-11638). — Comptes rendus des congrès confédéraux FO de 1954 et de 1956. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément