CHAFFAUD Guy

Par François Lonchampt, Claude Pennetier

Né le 17 septembre 1930 à Pont-Authou (Eure)  ; ouvrier puis technicien des PTT  ; militant communiste Seine-Sud, de Gentilly et de Bonneuil-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’une couturière d’origine paysanne de l’Indre-et-Loire, Guy Chaffaud fut influencé par son père cheminot (chef de train), résistant, communiste de Poitiers (Vienne). Celui-ci mourut à cinquante ans. Titulaire du certificat d’études primaires et du brevet industriel, Guy Chaffaud réussit le concours des PTT et fut nommé à Paris, boulevard Brune. Il exerçait alors le métier d’ajusteur puis de contrôleur des travaux mécaniques à Issy-les-Moulineaux. Soutien de famille (aîné d’une fratrie de quatre enfants), il échappa au service militaire.

Il avait adhéré à la Jeunesse communiste en 1946 à Poitiers et milité avec Paul Fromonteil. Il rejoignit le PCF en 1950 mais resta un dirigeant de la JC jusqu’à trente ans. Il dirigea la Fédération Seine-Sud de la Jeunesse communiste et assista au bureau fédéral du PCF à partir de 1953. Sur les listes des comité fédéraux de Seine-Sud, il est indiqué à cette date comme militant d’Issy-les-Moulineaux, ajusteur aux PTT, membre du bureau fédéral de l’UJRF. Il participa, dans les rangs des Jeunesses communistes, aux actions menées contre la guerre d’Indochine et du Vietnam, et contre la guerre d’Algérie.

D’abord domicilié dans un hôtel de la rue Tolbiac, il eut des responsabilités dans le XIIIe arr. de Paris. Installé à Gentilly dans le quartier Chaperon vert, il se maria en 1956 à Ivry-sur-Seine avec Gisèle Malleron, dactylo, militante de la JC, fille d’Angèle Malleron maire adjointe d’Ivry-sur-Marne et d’Auguste Malleron. Le jeune couple habita chez les beaux-parents, le maire, Georges Marrane refusant de privilégier des responsables communistes pour l’obtention d’un HLM, selon le témoignage de Guy Chaffaud. Leurs deux enfants naquirent lorsque le couple vivait à Gentilly puis à Bonneuil-sur-Marne, et l’aîné vit le jour à la clinique des Bluets, dans le cadre des premiers accouchements sans douleur.

Guy Chaffaud entra au bureau fédéral communiste en 1956. Il suivit une école centrale de la jeunesse en 1953 et une école centrale adulte de quatre mois en 1957. En 1961, il était secrétaire de la section de Gentilly. Permanent en 1962, responsable de l’organisation des masses et du travail pour le mouvement de la paix, il fut aussi administrateur des journaux communistes régionaux (Le Travailleur, La Voix nouvelle, Le Réveil). En 1966, il devint secrétaire départemental du Mouvement de la paix pour le Val-de-Marne et le resta une dizaine d’années.

En 1967, le Parti communiste l’envoya à Bonneuil-sur-Marne pour devenir secrétaire de section et assurer le contrôle du parti sur la municipalité communiste d’Henri Arlès. Il fut candidat du PCF aux élections législatives de juin 1968 dans le Val-de-Marne, candidat aux élections cantonales et conseiller municipal en 1971 et maire adjoint en 1977 dans les municipalités de Bernard Ywanne. Il fut chargé des travaux, du personnel communal, de l’information et de la géothermie. Son mandat prit fin 1995.

Son épouse Gisèle, dactylographe chez Schneider, née en 1937 à Paris XIVe , siégea au bureau fédéral et fut secrétaire départementale de l’Union des femmes françaises (UFF). Elle travailla dans une entreprise de Bercy puis fut responsable d’un organisme de formation, avant d’être licenciée économique deux ans avant sa retraite.

En 2010, le couple Chaffaud était proche des milieux oppositionnels de gauche « Rouge-Vifs » à la direction du Parti. Ils firent une lettre publique à Marie-Georges Buffet pour soutenir la section communiste Halles-Bourse menacée d’être chassée de ses locaux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article142142, notice CHAFFAUD Guy par François Lonchampt, Claude Pennetier, version mise en ligne le 27 septembre 2012, dernière modification le 11 février 2015.

Par François Lonchampt, Claude Pennetier

SOURCES : Le Réveil du Val-de-Marne, n° 73, 7 juin 1968. — Blog « 62 rue Montmartre »
http://62ruemontmartre.over-blog.com/article-lettres-de-guy-et-gisele-chaffaud-a-mg-buffet-43286926.html. — Entretien avec Guy Chauffaud, octobre 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément