BOCKSTEINS Karel.

Par Willy Haagen

1er novembre 1899 – 23 décembre 1960. Employé au journal, Volksgazet, militant socialiste, résistant.

Fils d’Albert Bocksteins, l’un des cofondateurs de la section d’Anvers (Antwerpen, pr. et arr. Anvers) du Belgische werklieden partij (BSP - Parti ouvrier belge), Karel Bocksteins travaille à l’administration, dans le secteur publicité, du journal, Volksgazet (Gazette du peuple). Lorsqu’au début de la Seconde Guerre mondiale, le Vlaams nationaal verbond (VNV) fait saisir le Volksgazet par l’occupant allemand, pour y imprimer Volk en staat, Karel Bocksteins reste fidèle au groupe qui se prépare en silence pour remettre l’entreprise à nouveau sur pied après la guerre. Il participe à la publication d’un numéro spécial du Volksgazet, le jour de la Libération, le 3 septembre 1945.

Époux d’Anna Franck, Karel Bocksteins est récompensé de ses action par la Médaille de la résistance, la Médaille d’or de l’ordre de la Couronne ainsi que diverses décorations civiles et militaires.

L’oraison funèbre de Karel Bocksteins est prononcée par Adolf Molter*, directeur général du Volksgazet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article142201, notice BOCKSTEINS Karel. par Willy Haagen, version mise en ligne le 5 octobre 2012, dernière modification le 25 décembre 2019.

Par Willy Haagen

SOURCES : Volksgazet, 24 december 1960, p. 3 (icono) ; 28 december 1960, p. 3 – VAN LAAR A., De geschiedenis van de arbeidersbeweging te Antwerpen en omliggende 1860-1925, Antwerpen, 1926 – DHONDT J., Geschiedenis van de socialistische arbeidersbeweging in België, Gent, 1960, p. 555 (icono).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément