BOUDOLF Sebastianus, Victor, dit Sebastiaan.

Par Willy Haagen

Ostende (pr. Flandre occidentale, arr. Ostende), 13 décembre 1899 – Ostende, 17 mars 1973. Peintre et bagagiste de métier, dirigeant syndical socialiste sur les plans local, régional et national, dirigeant de plusieurs organisations culturelles, conseiller communal d’Ostende, conseiller provincial de Flandre occidentale.

Sebastiaan Boudolf est le fils de Richard Boudolf, l’un des premiers socialistes d’Ostende, et de Romania Vanwetter. Sa première apparition dans le mouvement syndical a lieu en Angleterre où il a émigré avec son père et toute sa famille. En 1919, il devient membre de la Centrale de la construction, du bois et des métiers similaires, qui deviendra plus tard la Centrale générale. En 1920, il devient membre du Bureau de la section d’Ostende.

Époux de Maria Aelen à Ostende depuis le 4 octobre 1924, Sebastiaan Boudolf est secrétaire régional de la section d’Ostende-Furnes (Veurne)-Dixmude de septembre 1944 jusqu’au 1er janvier 1965. Pendant la période 1951-1964, il siège également au Comité exécutif national de la Centrale générale. Il assume, pendant quelques années, la charge de président de la Fédération générale du travail de Belgique (FGTB) d’Ostende.
En 1928, Boudolf est membre du tribunal du travail d’Ostende, et en 1959, il en devient président. Plus tard, il sera nommé président honoraire.

À Ostende, Sebastiaan Boudolf est également membre du comité de la bibliothèque publique César de Paepe et de l’harmonie, De Noordstar (L’étoile du nord), dont il est le président d’honneur.

Sur le plan politique, Sebastiaan Boudolf devient membre puis militant du Belgische werklieden partij (BSP - Parti ouvrier belge) d’Ostende en 1920. En 1925, il est président de la mutuelle Bond Moyson. Après la Seconde Guerre mondiale, il milite au Belgische socialistische partij (BSP - Parti socialiste belge) d’Ostende-Furnes-Dixmude. Boudolf est conseiller communal d’Ostende du 6 janvier 1947 à sa mort. De 1959 à 1971, il assure la présidence de la Commission d’assistance publique. Dans cette fonction, il contribue à la création d’un nouvel hôpital Henri Serruys, d’un home pour vieillards et d’un home pour orphelins.
Sebastiaan Boudolf siège au conseil provincial de Flandre occidentale, en remplacement d’H. Edebau*, démissionnaire, du 11 avril 1954 au 7 décembre 1971. Il est membre de la Commission provinciale en matière de logement et membre de la Commission provinciale pour la santé publique en 1959.

Après sa pension en 1964, Sebastiaan Boudolf est président des pensionnés socialistes d’Ostende. Il représente le BSP au sein du Conseil d’administration de l’Oostendse haard (Le foyer ostendais).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article142217, notice BOUDOLF Sebastianus, Victor, dit Sebastiaan. par Willy Haagen, version mise en ligne le 5 octobre 2012, dernière modification le 25 septembre 2021.

Par Willy Haagen

SOURCES : SCHEPENS L., De provincieraad van West-Vlaanderen 1921-1978. Socio-politieke studie van een instelling en haar leden, met 550 biografieën van West Vlaamse prominenten, Lanno-Tielt-Amsterdam, 1979, p. 253 – NUITTEN K., Bijdrage tot de geschiedenis van de socialistische arbeidersbeweging te Oostende, onuitgegeven licentiaatsverhandeling, Brussel, VUB, 1973-1974 – Congrès statutaire de la Centrale générale FGTB, 1972-1975, tenu à Ostende, 1976, Bruxelles, 1976 – Congrès statutaire de la Centrale générale FGTB, 1961-1965, tenu à Blankenberge, Gand, 1965 – Vooruit, 19 maart 1973 – Volksgazet, 20, 21 maart 1973 (icono) – Vlaams weekblad, 24 maart 1973 – De Werker, 24 maart 1973 (icono).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément