BRABANTS Julien.

Par Willy Haagen

Décédé en 1968 à l’âge de 48 ans. Correspondant de la presse socialiste puis concierge dans une école, militant socialiste à Poperinge (pr. Flandre occidentale, arr. Ypres - Ieper).

Durant sa jeunesse, Julien Brabants milite dans le mouvement socialiste à Poperinge. Après la Seconde Guerre mondiale, il entre temporairement au service du Bond Moyson et de l’Algemeen belgisch vakverbond (ABVV - Fédération générale du travail de Belgique). Il devient finalement correspondant des journaux, Vooruit (En avant) et Volksgazet (Gazette du peuple).

Lors de plusieurs élections au conseil communal de Poperinge, Julien Brabants est dernier sur la liste du Belgische socialistische partij (BSP - Parti socialiste belge).

Vers 1958, on offre à Julien Brabants le poste de concierge de l’Athénée royal d’Eeklo (pr. Flandre orientale, arr. Eeklo), raison de son départ de Poperinge.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article142222, notice BRABANTS Julien. par Willy Haagen, version mise en ligne le 5 octobre 2012, dernière modification le 14 janvier 2020.

Par Willy Haagen

SOURCE : Voor allen, arrondissement Ieper, 4 mei 1968, p. 4.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément