RABEC Jean

Par Louis Botella

Ingénieur ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’énergie nucléaire ; résistant.

Jean Rabec se signala par ses actions dans la Résistance. Il fut un certain temps militaire avant d’entrer comme ingénieur au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) à Fontenay-aux-Roses (Val-de-Marne). Il fut muté au CEA à Orsay (Essonne)

Très apprécié par ses collègues, il figura parmi les fondateurs du syndicat national FO de l’énergie nucléaire dont il fut, en mai 1958, son secrétaire général.

Pour des raisons personnelles, il cessa, par la suite, tout militantisme syndical

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article142693, notice RABEC Jean par Louis Botella, version mise en ligne le 16 janvier 2017, dernière modification le 16 janvier 2017.

Par Louis Botella

SOURCES : Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 8 mai 1958. — Informations transmises en octobre 2012 par Louis Blanc, ancien secrétaire général de l’UNSENRIC-FO (énergie atomique) et André Gilly, ancien du CEA et ancien secrétaire général de l’Union locale FO de Bagnols-sur-Cèze. — Arch. Fédération FO de la Chimie (Informations transmises en janvier 2017 par Michel Decayeux, ancien secrétaire général).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément