BOUZINAC Jean, Frédéric, Henri

Par Louis Botella

Né le 4 janvier 1902 à Cadalen (Tarn), mort le 26 novembre 1977 à Saintes (Charente-Maritime) ; mécanicien de route ; secrétaire général du syndicat FO des cheminots de Saintes ; membre suppléant du conseil national de la Fédération FO des cheminots.

Jean Bouzinac était le fils de Henri Bouzinac, cultivateur, et de Marie Andrin.
Mécanicien de route au dépôt de Saintes, il quitta la CGT pour participer à la création du groupe CAS (Comité d’action syndicaliste) dans cette commune puis à celle du syndicat FO. Il fut le premier secrétaire général de celui-ci.

En 1951, il devint secrétaire adjoint du secteur de Saintes de la Fédération FO des cheminots. En avril 1952 à Nantes, lors du congrès de l’Union Ouest, il fut élu membre suppléant du conseil national. Il prit part également en 1952 au congrès de l’Union nationale des agents de conduite (UNAC).

Au plan interprofessionnel, il fut membre du bureau de l’Union locale FO de Saintes lors de sa création le 1er mai 1952.

Il se maria le 8 novembre 1926 à Lagrave (Tarn) avec Maria Galy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1432, notice BOUZINAC Jean, Frédéric, Henri par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 février 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. de la mairie de Saintes. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — Le Rail syndicaliste, 1948-1952. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément