MERLETTE André, Léon, Marie

Par Jacques Girault

Né le 2 juin 1894 à Saint-Florentin (Yonne), mort le 12 février 1951 à Troyes (Aube) ; instituteur dans l’Yonne ; militant syndicaliste.

Fils d’un charcutier, André Merlette avait combattu pendant 42 mois durant la Première Guerre mondiale et avait été blessé. Il se maria en avril 1923 à Saint-Florentin avec Hélène Mottin, née le 18 juin 1893 à Saint-Florentin, fille d’un mécanicien, institutrice. Le couple eut deux enfants.

André Merlette, instituteur au cours complémentaire de Saint-Florentin, membre du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national (CGT) depuis le début des années 1930, devint le secrétaire de la section du Syndicat national des instituteurs en 1938. Bien qu’opposé à la grève, il la fit par « discipline syndicale » et fut sanctionné de huit jours d’interruption de salaire. Son épouse, directrice de l’école maternelle à Saint-Florentin depuis 1932, gréviste, connut le même sort. Tous deux furent révoqués le 28 novembre 1940. L’Inspecteur d’Académie indiquait qu’André Merlette était un « maître de valeur », un « élément modéré » tandis que son épouse avait fait de « louables efforts d’adaptation » dans son métier.

Hélène Merlette décéda le 13 septembre 1983 à Saint-Florentin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143298, notice MERLETTE André, Léon, Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 novembre 2012, dernière modification le 30 novembre 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F1a 3655. — Presse syndicale. 

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément