CHALOPPÉ Charles, Léonard

Par Louis Botella

Né le 12 décembre 1901 et mort le 1er janvier 1981 à Saint-Quentin (Aisne) ; ouvrier boulanger ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de l’Aisne.

Charles Chaloppé, ouvrier boulanger, se syndiqua en 1917 et eut des fonctions syndicales à partir de 1926.

Il fut, avant la Seconde guerre mondiale, le secrétaire du syndicat départemental CGT des ouvriers boulangers de l’Aisne.

Il ne rejoignit FO, semble-t-il, qu’à l’automne 1950 et prit au sein de cette organisation la fonction de secrétaire départemental du syndicat FO des ouvriers boulangers.

Au plan national, il fut élu en juin 1957 membre suppléant de la commission administrative fédérale de la Fédération FO des travailleurs des commerces et industries de l’Alimentation. Il devint, en juin 1963, membre titulaire de de cette instance.

Il fut élu en mai 1961 au bureau de l’Union départementale FO de l’Aisne.

Très impliqué au sein du conseil de prud’hommes de Chauny depuis 1954 au moins, il devint, au début de 1961, vice-président général de ce conseil de prud’hommes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143428, notice CHALOPPÉ Charles, Léonard par Louis Botella, version mise en ligne le 10 décembre 2012, dernière modification le 6 décembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Syndicaliste du Nord-Est, organe mensuel des UD FO Aisne, Ardennes, Marne, Haute-Marne, décembre 1950, février 1954, février et mai 1961 (BNF, FOL-JO-6561). — Les Travailleurs de l’alimentation CGT-FO, organe de la Fédération des travailleurs des commerces et industries de l’alimentation, cafés, restaurants, février 1955, juillet-août 1957, juin-juillet 1963 (BNF, FOL-JO-7218). — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 24 mai 1961. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1961. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément