BABYLON Marie-Louise, épouse DIERKENS.

Par Willy Haagen

Née à Cologne (Lindelthal, Allemagne) le 10 novembre 1911. Employée puis gérante d’une coopérative socialiste, dirigeante locale et fédérale des Femmes prévoyantes socialistes, conseillère provinciale de Flandre occidentale, fille de Constant Babylon.

Au début de la Première Guerre mondiale, ses parents, Constant Babylon et Marie Dumont, s’installent à De Burcht, entre Vilvorde (Vilvoorde) et Grimbergen (aujourd’hui pr. Brabant flamand, arr. Hal-Vilvorde). De neuf à dix ans, le dimanche, elle fréquente la Maison du peuple de Vilvorde. En juin 1922, elle déménage avec ses parents à Roulers (Roselaere, pr. Flandre occidentale, arr. Roulers) ; où elle fait la connaissance de la famille Adiel Dierkens* - Julia Missiaen*. Elle suit l’enseignement communal inférieur.

À l’âge de seize ans, M.-L. Babylon entre au service de la coopérative socialiste, De Voorzorg (La prévoyance), comme vendeuse au rayon lingerie. Trois ans plus tard, elle devient gérante de ce service. Lors de la création des Socialistische vooruitziende vrouwen (SVV - Femmes prévoyantes socialistes (FPS)) le 6 février 1933, elle en devient membre. En 1946, elle est membre du Bureau local des SVV de Roulers et, de 1952 à 1980, elle est chargée du secrétariat. En même temps, M.-L. Babylon est membre du conseil d’administration des SVV de Flandre occidentale et de celui de Kindervreugde (Joie enfantine). En 1949, elle devient secrétaire des SVV de la section de Rumbeke (commune de Roulers).

Pendant plusieurs années, Marie-Louise Babylon est membre du Belgische socialistische partij (BSP - Parti socialiste belge) de l’arrondissement de Roulers-Tielt et ce, alors lorsqu’elle habitait déjà à Bruges (Brugge, pr. Flandre occidentale, arr. Bruges). À partir de mars 1964, elle est membre du Comité provincial pour le progrès de la culture, et, en mai 1975, du Comité provincial de l’œuvre nationale de l’enfance. Elle succèdera à Sirène Messiaen, épouse Blieck dans cette dernière fonction. Le 14 avril 1975, elle devient également à la suite de Sirène Blieck, présidente des SVV du centre et du sud de la Flandre occidentale. Le 28 mai 1983, elle démissionne et est nommée présidente d’honneur. Elle reste néanmoins membre du Conseil d’administration. Depuis 1970, elle fait partie du Comité national des SVV-FPS.

De 1975 au 30 mai 1980, Marie-Louise Babylon est vice-présidente du Comité provincial du logement de Flandre occidentale. Elle succède à Camiel Seynaeve*, devenu sénateur, comme conseillère provinciale de Flandre occidentale mais elle ne siège que pendant deux séances du Conseil. Elle ne peut être réélue car elle n’habite plus dans l’arrondissement Roulers-Tielt.

Marie-Louise Babylon est également présidente du Vlaamse cooperative vrouwengroep (groupement des femmes coopératrices flamandes), créé en 1950, et siège à son Bureau national, avec Mathieu Henny d’Anvers et Elza Aelvoet de Gand. Elle est membre de la fondation Lodewijk Deraedt. Elle collabore au Vooruit (En avant), et à Voor allen (Pour tous) principalement en relation avec ses activités aux SVV.

M.L. Babylon a épousé Gabriel Dierkens le 10 mars 1932. Ce dernier étant décédé le 3 mars 1957, elle se remarie le 22 mars 1962 avec Émile Buysse (journaliste).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143536, notice BABYLON Marie-Louise, épouse DIERKENS. par Willy Haagen, version mise en ligne le 14 décembre 2012, dernière modification le 13 janvier 2020.

Par Willy Haagen

SOURCE : SCHEPENS L., De provincieraad van West-Vlaanderen 1921-1978. Socio-politieke studie van een instelling en haar leden, met 550 biografieën van West Vlaamse prominenten, Lanno-Tielt-Amsterdam, 1979, p. 245.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément