BARE Gérard, Joseph.

Par Willy Haagen

Né à Tongres (Tongeren, pr. Limbourg, arr. Tongres) le 25 août 1864. Instituteur, plus tard instituteur en chef, militant socialiste actif dans plusieurs organisations.

Actif dans le mouvement socialiste à Sluizen (aujourd’hui commune de Tongres), Gérard Bare fait partie du premier noyau, avec Antoine Vrancken, Jef et Henri Castermans, August Meesen, Jef Bergen et Louis Demessemaker (surnom : Clovis), qui s’occupe à Tongres de la création de la Werkersbond (Ligue des travailleurs) en 1894 ou 1895. En 1902, il participe à la création d’un syndicat socialiste de mineurs, dont il est la cheville ouvrière. La même année, Gérard Bare est l’un des orateurs lors d’un meeting pour le suffrage universel tenu au « Salon lyrique » à Tongres le 6 avril 1902. Il y parle en faveur de la Ligue des travailleurs de Tongres.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143569, notice BARE Gérard, Joseph. par Willy Haagen, version mise en ligne le 15 décembre 2012, dernière modification le 14 janvier 2020.

Par Willy Haagen

SOURCE : MASSIN W., De opkomst van het socialisme in Limburg 1840-1914. De moeilijke doorbraak in een sterk verziulde katholieke maatschappij, Diest, 1975.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément