MÉTIVIER Germain, Louis

Par Jacques Girault, Gilles Morin

Né le 16 juin 1910 à Corze (Maine-et-Loire), mort le 5 mai 1988 à Angers (Maine-et-Loire) ; instituteur dans le Maine-et-Loire ; militant socialiste ; conseiller municipal d’Angers.

Fils d’un tonnelier, Germain Métivier, instituteur, se maria en août 1931 à Trélazé avec une institutrice, résidant à Baugé. Le couple eut deux enfants.

Instituteur à la Libération à Saint-Georges-sur-Loire, secrétaire de la section socialiste SFIO, Germain Métivier écrivait à la direction du Parti socialiste SFIO en décembre 1945, pour avoir des informations sur les salaires des fonctionnaires.

Germain Métivier devint directeur de l’école Condorcet à Angers à la fin des années 1940, puis, au début des années 1960, directeur de l’école Victor Hugo jusqu’à sa retraite en 1968. Conseiller municipal d’Angers en 1958, il figurait en deuxième position sur la liste de la gauche pour les municipales à Angers. Il représenta son parti, sans espoir de victoire comme candidat à trois reprises aux élections cantonales, dans le canton d’Angers-Nord-Est en avril 1958 et 1964, à Angers-sud-Est en 1961 et fut candidat suppléant aux élections législatives de novembre 1958, puis titulaire en octobre 1962 dans la deuxième circonscription (Angers Sud-Est). Il obtint 2 876 voix sur 55 381 inscrits en fort recul par rapport aux résultats de 1958, Jean Foyer, candidat UNR, étant élu au premier tour.

Secrétaire adjoint de la fédération socialiste SFIO en 1965, il démissionna de cette responsabilité pour protester contre le soutien du maire de Montreuil-Belfroy à Jean Lecanuet lors de l’élection présidentielle. Il expliquait que, militant depuis plus de trente ans, il n’acceptait pas de telles « compromissions ». Resté membre de la commission administrative fédérale, il fut élu à la commission exécutive de la fédération SFIO et devint le responsable fédéral aux élections en décembre 1965. Directeur d’école honoraire en 1967, il fit partie de la délégation au comité exécutif départemental de la Fédération de la gauche démocrate socialiste. Il présidait le comité angevin d’organisation de colonies de vacances laïques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143768, notice MÉTIVIER Germain, Louis par Jacques Girault, Gilles Morin, version mise en ligne le 23 décembre 2012, dernière modification le 9 janvier 2016.

Par Jacques Girault, Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/321, 562, 704, 735 ; 581/AP/60. — Arch. mun. Angers (Sylvain Bertoldi, Simon Bréhéret), 1 F 67, 73, 1 K 254, 17 AN, 18 AN, 44 M 9, 1 R 141. — Arch. OURS, fédération SFIO du Maine-et-Loire. — Fondation Jean Jaurès, 7 EF 49.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément