AUGER Marceau

Par Claude Pennetier

Né le 28 octobre 1924 à Asnières (Seine, Hauts-de-Seine), fusillé le 16 juin 1944 à Bourges (Cher) ; garçon boucher ; résistant FTPF.

Fils de Maurice Auger, chauffeur, et d’Odette Beignet ou Beiguet), sans profession, Marceau Auger, célibataire, habita Bois-Colombes. Il était domicilié à La Chappelle-d’Angillon et travaillait comme garçon boucher en 1944.

Membre du groupe FTP "Liberté", il fut arrêté par des soldats allemands le 9 juin 1944 avec un groupe de cinq jeunes en possession d’une mitraillette. L’arme était posée sur le talus pendant qu’ils réparaient une bicyclette. Marceau Auger était agent de liaison du commandant "Colomb", pseudonyme d’Arnaud de Vogüe, chef des maquis FFI du Cher-Nord en 1944.

Il fut condamné à mort, avec cinq autres résistants, par le tribunal allemand de Bourges FK 776 le 15 juin 1944 et fusillé le 16 juin 1944 à Montifaut, polygone de Bourges.

Son corps fit partie des treize cadavres retrouvés dans le charnier d’un terrain vague des Bigarelles. Le 15 février 1945, sa patronne bouchère aux Aix d’Angillon, Suzanne Paret, reconnut le cadavre n°5 (1 m 67, cheveux bruns plats) comme étant celui de son ancien commis. Son père, Maurice Auger, domicilié à Bois-Colombes (Seine) fit de même le 16 février. Il fut inhumé au cimetière Saint-Lazare. (Voir Émile Veillard, Jean Chatelet, Albert Dupuis, Albert Letourneux et Robert Lemonnier).

Un panneau sur la RN142, inauguré le 6 septembre 2012, commémore l’exécution de quarante et une personnes, lors de la Seconde Guerre mondiale à Bourges, d’avril 1942 à juillet 1944, sur le site de Montifaut dans l’enceinte du polygone (champ de tir). Il figure sur le monument aux morts de Courmemin (Loir-et-Cher) et sur celui des Aix-d’Angillon (Cher).

BOURGES, terrain militaire du Polygone, stand de tir de Montifaut (29 avril 1942-11 juillet 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143912, notice AUGER Marceau par Claude Pennetier, version mise en ligne le 31 décembre 2012, dernière modification le 27 mai 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen, BVIII 5, Liste S 1744. – Arch. Dép. Cher, 1 W 362. — Genweb — Notes Maurice Renaudat. AERI. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément