RUAULT Joseph, Antoine

Par Jean Maitron

Né le 8 juillet 1813 à Villiers-Canivet (Calvados), exécuté le 26 mai 1871 à Paris ; tailleur de pierre ; soupçonné d’être un agent secret de la police.

Compromis en 1851 dans une affaire de société secrète, il participa ensuite à la conspiration de l’Hippodrome et fut arrêté le 7 juin 1853. Il comparut au procès (7-16 novembre) et fut condamné à la déportation. Arthur Ranc le qualifiait alors de « caractère stoïque ». Voir Ribault de Laugardière.

Pendant la Commune, il s’engagea, malgré son âge, dans un bataillon de marche et il était à la barricade d’Asnières quand on vint l’arrêter. C’est que Raoul Rigault avait découvert que, depuis 1857, Ruault était un agent secret de la police aux appointements mensuels de 200 f. Il fut au nombre des cinquante otages fusillés le 26 mai 1871. Voir Joseph Largilliére et Greffe.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143973, notice RUAULT Joseph, Antoine par Jean Maitron, version mise en ligne le 6 janvier 2013, dernière modification le 1er juillet 2020.

Par Jean Maitron

SOURCES : Arch. PPo., B a/434. — Gazette des Tribunaux, 7 et 8 novembre 1853, 17 novembre, p. 1101, 11 décembre. — Tchernoff, Le Parti républicain au coup d’État et sous le Second Empire. — M. Vuillaume, Mes Cahiers rouges..., op. cit..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément