KERRIEN Blandine

Née en 1926, morte en 1987  ; infirmière anesthésiste  ; militante de la CFTC-CFDT en Haute-Savoie.

Le père de Blandine Kerrien, Jean Kerrien (1890-1938), était originaire de Morlaix (Finistère) et membre du Sillon. Ancien prisonnier de la Première Guerre mondiale, professeur d’histoire à Thonon (Haute-Savoie), il fut un pacifiste très actif comme délégué à la propagande de l’Association des victimes de guerre.
Chrétienne de gauche comme son père, Blandine Kerrien entra à l’Hôtel-dieu de Thonon en 1949, comme infirmière diplômée d’État et y fit toute sa carrière. En 1955, elle prit la succession de Charlotte Gilet comme secrétaire du syndicat CFTC de l’hôpital puis de la section CFDT. Membre du bureau départemental de la Santé, elle participa à l’Union locale de Thonon.

Elle fut responsable d’équipe puis de secteur de l’Action catholique ouvrière et militante à l’ACAT (contre la torture) comme à l’association Solidarité Bolivie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article144121, notice KERRIEN Blandine, version mise en ligne le 13 janvier 2013, dernière modification le 4 février 2013.

SOURCE : Pierre Tédesco, Mémoire du mouvement ouvrier en Chablais, Mémoires chabissiennes, sd.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément