MATZ Henri

Par Michaël Boudard

Né le 13 décembre 1892 à Paris (XVIIe arr.), mort le 21 avril 1968 à Ouroux (Nièvre) ; militant socialiste de la Nièvre ; maire adjoint d’Ouroux.

Alors que ses parents étaient marchands de vins à Paris à la fin du 19ème siècle, ils s’installèrent à Ouroux (Nièvre) vers 1910. Parti faire son service militaire en octobre 1913, Henri Matz était artilleur durant la Grande Guerre et reçut la Croix de guerre. Il se maria à Ouroux en avril 1919 alors qu’il n’était pas encore démobilisé (ce sera chose faite en septembre).
D’abord cultivateur, Henri Matz devint garagiste dans ce village du Morvan et entra pour la première au sein du conseil municipal à l’issue des élections de mai 1925. Il devint l’adjoint du maire socialiste Pierre Maître et les deux hommes administrèrent cette commune jusqu’à la guerre.
S’engageant activement dans la Résistance, une note signale qu’il a été « un des pionniers de la Résistance nivernaise. A mis sa maison, son personnel et son matériel à la disposition du P.C. de la Résistance malgré le danger qui pouvait en résulter. A donné en maintes occasions un bel exemple de patriotisme ».

Henri Matz représenta le Parti socialiste SFIO au Comité départemental de Libération de la Nièvre puis administra la commune d’Ouroux jusqu’aux élections de mai 1945

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article144521, notice MATZ Henri par Michaël Boudard, version mise en ligne le 29 janvier 2013, dernière modification le 30 avril 2021.

Par Michaël Boudard

SOURCES : Arch. de Paris : état civil du 17e arrondissement ; Arch. dép. Nièvre : état civil et recensements d’Ouroux-en-Morvan ; M 646 : élections municipales d’Ouroux-en-Morvan ; série R (classe 1912) ; 137 W 157.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément