MONCOMBLE Lucien

Par Julien Cahon

Né le 18 février 1923 à Quesnoy-sur-Airaines (Somme) ; employé SNCF ; militant du MRP puis de l’UCP, sympthisant communiste ; secrétaire départemental adjoint du Mouvement de la paix.

Cheminot syndiqué demeurant Amiens, Lucien Moncomble fut membre du Mouvement républicain populaire (MRP) de 1945 à 1948. Il fut notamment candidat sous cette étiquette aux élections municipales d’Amiens en 1947, sur la liste patronnée par l’ancien député Léon Debouverie, maire sous l’occupation.
Membre de l’Union des chrétiens progressistes (UCP) et responsable de cette organisation à Amiens, Lucien Moncomble fut candidat aux élections municipales complémentaires d’Amiens, le 2 juillet 1950, avec l’étiquette « chrétien progressiste », en 16e position, sur la liste d’« union républicaine et résistante » présentée par le PCF, qui obtint 12 sièges contre 14 dans la précédente municipalité. En 1953, Lucien Moncomble figurait au même rang sur la liste communiste d’« union ouvrière et démocratique » emmenée par Augustin Dujardin, mais ne fut pas élu : le PCF avait 14 conseillers.
Dirigeant départemental du Mouvement de la paix au début des années 1950, Lucien Moncomble fut délégué au congrès de Vienne de novembre 1952. Dans les années 1960, il militait toujours au sein de ce mouvement : en 1961, il était membre de son comité départemental.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145506, notice MONCOMBLE Lucien par Julien Cahon, version mise en ligne le 11 mars 2013, dernière modification le 2 septembre 2020.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 21W326, 21W360, 23W49, 1471W16. — Le Travailleur de la Somme, 1945-1953. — Le Courrier picard, 1945-1953.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément