MARTIN Étienne

Né le 16 février 1910 à Oloron-Sainte-Marie (Basses-Pyrénées-Pyrénées-Atlantiques), mort le 4 septembre 1993 à Oloron-Sainte-Marie) ; métallurgiste, tourneur ; militant communiste de Basses-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques).

Étienne Martin adhéra au Parti communiste en 1935. Il dirigeait le maquis du Bager sous le pseudonyme « Capitaine Valmy » pendant la Résistance (

Conseiller municipal d’Oloron-Saint-Marie, il était membre du secrétariat de la fédération communiste en mai 1954. Il quitta le secrétariat pour le comité fédéral en septembre 1956 (Voir André Cazetien et Jean Marquine).

Il était le dirigeant communiste de la région le plus en vue jusqu’au début des années 1960, candidat aux élections législatives jusqu’en 1968. Son fils Michel Martin, lui succéda dans beaucoup de ses responsabilités.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145599, notice MARTIN Étienne, version mise en ligne le 15 mars 2013, dernière modification le 10 septembre 2021.

SOURCE : Arch. comité national du PCF. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément