LOUPIA Joseph. Colonel Blucher dans la clandestinité

Par Jean-Pierre Besse

Né le 20 novembre 1899 à Saint-Jean-de-Paracol (Aude), mort le 15 juillet 1992 à Carcassonne (Aude) ; inspecteur des PTT ; résistant ; militant communiste du Sud-Ouest.

Fils de Jean, charbonnier, et de Euphrasie Maury, s.p.

"Vétéran du parti" communiste, Joseph Loupia fut interégional Tarn-Lot-Aveyron de la fin 1942 à juin 1944. En août 1944, il était commissaire militaire FTP en Lot-et-Garonne et membre de Etat-major départemental FTP.

En 1965, il dénonça le soutien du PCF à la candidature de Mitterrand. Il est alors à militant de Carcassonne (Aude).

Il s’était marié le 6 juillet 1920 à Cournanel (Aude) avec Marguerite Calmet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145714, notice LOUPIA Joseph. Colonel Blucher dans la clandestinité par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 13 janvier 2014, dernière modification le 13 janvier 2014.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCE : Notes de Jean-Pierre Besse. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément