HENRICH Michel

Par Louis Botella

Assassiné en septembre 1961 ; employé municipal ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’Algérois.

Michel Henrich, employé municipal, assuma avec René Dahan, au début des années 1960, la responsabilité de la délégation régionale pour la 7e région fédérale (Algérie) de la Fédération FO des Services publics et de Santé.

En septembre 1961, il fut assassiné. Ce meurtre fut attribué à l’OAS (Organisation de l’armée secrète). Slimane Yahouni dénonça, lors du congrès confédéral FO de novembre de la même année, ce crime comme celui, intervenu quelques jours avant la tenue de ce congrès, de celui de Belkacem Lachelache .

Selon une note des Renseignements généraux en date du 28 novembre 1961, Michel Henrich milita au Parti communiste avant de rejoindre, tardivement selon la note, FO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145733, notice HENRICH Michel par Louis Botella, version mise en ligne le 22 mars 2013, dernière modification le 22 mars 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 91 3 F/111 et 3 F/113. — Arch. de l’UD FO d’Alger (Fonds Roger Marçot, Confédération FO). — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1961

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément