CHARBONNEL Victor

Abbé défroqué ; directeur du journal La Raison.

Militant de la libre pensée, Victor Charbonnel multipliait les conférences en province dans les années 1900, souvent contesté par des opposants catholiques.
En juin 1905, à Caen, il déclara Jean Jaurès coupable d’avoir laissé sa fille Madeleine faire sa première communion.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145752, notice CHARBONNEL Victor, version mise en ligne le 14 avril 2013, dernière modification le 24 mars 2013.

SOURCE : Jérôme Letournel, Socialisme et socialistes dans le Calvados des origines à la fin du XXe siècle (1864-1998, Université de Caen, 2013, p. 137.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément