MONIN Joseph, Antoine

Par Jacques Girault

Né le 25 octobre 1921 à Domessin (Savoie) ; professeur ; militant syndicaliste ; militant communiste en Savoie.

Fils de cultivateurs, Joseph Monin devint professeur certifié d’anglais. Détaché comme professeur de français en Grande-Bretagne en 1953-1954, agrégé en 1958, il enseignait au lycée de Chambéry (Savoie). Il était marié à une militante communiste, sans profession.

Membre de l’Armée secrète puis des FFI, Joseph Monin, syndiqué depuis 1944, était secrétaire adjoint de la FEN-CGT puis de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale en 1956.

Membre du Parti communiste français depuis 1944, secrétaire de cellule et de la section communiste de Chambéry, Joseph Monin fut membre « contre sa volonté » du comité de la fédération communiste de Savoie de 1957 à 1959. Il écrivit au secrétaire fédéral, en novembre 1961, annonçant sa démission du secrétariat de la section de Chambéry. D’accord avec les analyses du 22e congrès du PCUS, gêné par la condamnation de Staline et du culte de la personnalité, il refusait de condamner les Chinois et les Albanais. Remarquant que le PCF avait adulé Staline, il se demandait : « à quoi cela peut-il servir de chercher à démontrer l’infaillibilité du PCF comme c’est le cas dans la moitié du dernier rapport présenté au comité central ? » au lieu de rechercher les conséquences du culte de la personnalité dans le PCF. Il concluait cette lettre en ces termes : « autocritique me semble signifier autre chose qu’une justification a posteriori ».

Proposé pour être candidat au Conseil général en avril 1958 dans le canton de La Motte-Servoleix, Joseph Monin avait vu sa candidature non ratifiée et un militant du canton avait été choisi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145817, notice MONIN Joseph, Antoine par Jacques Girault, version mise en ligne le 27 mars 2013, dernière modification le 27 mars 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément