LOUBERSAC André, Alban, Fortuné

Par Louis Botella

Né le 19 mai 1923 à Quillan (Aude), mort le 23 avril 2017 à Pessac (Gironde) ; cadre ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’Energie nucléaire et de la région parisienne.

André Lourbersac, cadre au siège parisien du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et militant au sein du syndicat national FO de l’Energie nucléaire depuis 1958, fut présenté par son organisation syndicale en novembre 1967 sur sa liste de candidats pour l’élection des membres du comité central des œuvres sociales (CCOS).

Il présenta sa candidature lors de l’élection des membres du conseil national de la Fédération FO de la Chimie lors du congrès de mars 1971 à La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes). Il ne fut pas élu.

Il le fut en février 1972. Il fut reconduit dans cette fonction en novembre 1973, en novembre 1976 et en avril 1983.

En 1977, il fut élu membre du conseil national de l’Union des cadres et ingénieurs (UCI-FO), au titre de l’Union nationale FO des syndicats de l’Energie nucléaire, de la Recherche et des Industries connexes (UNSENRIC). Son mandat fut renouvelé en mai 1981 et en mai 1985.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145930, notice LOUBERSAC André, Alban, Fortuné par Louis Botella, version mise en ligne le 15 janvier 2017, dernière modification le 5 décembre 2022.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Syndicaliste, organe de la Fédération FO des travailleurs des industries chimiques, para-chimiques et du verre, novembre 1967 (BNF, FOL-JO-5640). — FO Hebdo, 9 février 1972. — Arch. de la Fédéchimie (informations transmises en avril 2012 et janvier 2017 par Michel Decayeux, ancien secrétaire général de cette fédération). — Arch. de l’UCI-FO. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément