HAMRANE Hocine [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Né le 20 août 1918 à Tizi-Ouzou (Algérie) ; contremaître ; syndicaliste CGT puis autonome dans les Ports et Docks et de l’Algérois.

Hocine Hamrane, contremaître aux Ets Cherfils, travaillant dans le port d’Alger, fut l’un des responsables du syndicat CGT des dockers d’Alger. A la suite de l’annulation, en décembre 1956, du caractère représentatif de la CGT et de l’UGSA (Union générale des syndicats algériens), ce syndicat disparut progressivement.

Au cours du printemps 1959, Hocine Hamrane constitua avec Abdelkader Bourhala un syndicat autonome de dockers dans le port d’Alger. Celui-ci, fort de ses 250 adhérents revendiqués, prit des contacts avec le Comité d’entente des fédérations et des syndicats autonomes en vue d’une éventuelle affiliation.

Finalement, ce syndicat autonome se saborda et la majorité de ses adhérents rejoignit le syndicat FO des dockers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145974, notice HAMRANE Hocine [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 11 avril 2013, dernière modification le 10 décembre 2013.

Par Louis Botella

SOURCE : Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 91 3 F/106.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément