BACHE Béranger

Syndicaliste CGT des dockers en Algérie

Secrétaire général du syndicat CGT dockers à Alger, Béranger Bache fut condamné le 2 décembre 1947 à un mois de prison pour entrave à la liberté du travail puis libéré de prison le 31 décembre 1947. Il fut réélu le même jour à la tête de son syndicat (RG 31 décembre 1947). La Cour d’appel d’Alger lui accorda le sursis le 31 janvier 1948 (RG 31 janvier 1948).

Il était encore secrétaire général le 21 juin 1948 et le 2 octobre 1948.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146049, notice BACHE Béranger, version mise en ligne le 17 avril 2013, dernière modification le 18 juillet 2013.

SOURCE : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, Alger, 1 K/297 (notes de Louis Botella).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément