PROUX Henri

Par Louis Botella

Né le 5 août 1916 à Alger (Algérie) ; préparateur en pharmacie ; syndicaliste Force ouvrière (FO) parmi les personnels civils de la Défense nationale et de l’Algérois (Algérie).

Henri Proux travailla comme préparateur en pharmacie à la pharmacie centrales des armées à Alger. Il fut le premier secrétaire général du syndicat FO des travailleurs de l’Etat d’Alger. Ce syndicat fut créé au printemps 1953.

Partisan de l’Algérie française et en désaccord complet avec la position de sa confédération et d’une partie de l’Union départementale FO d’Alger sur la question algérienne, figura, en septembre 1958, parmi les fondateurs de l’UD FO dissidente, animée par Fernand Pierlovisi. Cette dissidence entraîna le départ de FO de très nombreux syndicats de fonctionnaires mais pas celui des travailleurs d’Etat ni celui des ingénieurs des Travaux publics de l’Etat.

Henri Proux devint, en juin 1959, membre de la commission exécutive de l’UD "légale". Ce qui ne l’empêcha pas, tout en demeurant à FO, de participer à la création, au printemps 1960, du Comité d’action et de rénovation syndicales (CARS) qui regroupa des syndicats dissidents ou exclus de FO et de la CFTC ainsi que quelques autres autonomes ou indépendants.

En juin 1960, il figura encore ainsi que son syndicat sur la liste des membres de l’UD FO d’Alger. Très probablement, sa fédération arriva finalement à convaincre les dirigeants de ce syndicat à rester au sein de FO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146065, notice PROUX Henri par Louis Botella, version mise en ligne le 18 avril 2013, dernière modification le 18 avril 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 91 3 F/112, 3 F/113, Alger, 1 K/813. — Arch. de l’UD FO d’Alger (Fonds Roger Marçot, Confédération FO).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément