VADE Marcel, Édouard

Par Gilles Morin

Né le 22 avril 1905 à Arpajon (Seine-et-Oise puis Essonne), mort le 20 janvier 1945 à Neuengamme (Allemagne) ; serrurier ; militant communiste ; déporté.

Domicilié à Saint-Maur-des-Fossés, 35 rue de la Varenne, Marcel Vade s’était marié le 6 décembre 1930 avec Henriette Moulinier, il était père de deux enfants. Signalé par les services du commissariat de police de Saint-Maur comme meneur communiste poursuivant clandestinement son activité, il fut arrêté par la police française dans cette ville le 4 juillet 1941. Il fut ensuite détenu à la caserne des Tourelles, puis aux camps de Rouillé d’où il fut transféré le 2 mai 1943. Remis aux Allemands, il fut interné à Compiègne avant d’être déporté.Il mourut à Neuengamme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146119, notice VADE Marcel, Édouard par Gilles Morin, version mise en ligne le 22 avril 2013, dernière modification le 8 février 2016.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. PPo, 77W0062. — Mémorial de la déportation, op. cit.. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément