GIGNOUX Joseph, Hector

Par Jean-Marie Guillon

Né le 27 février 1915 à Villar-Saint-Pancrace (Hautes-Alpes), abattu à Villar-Saint-Pancrace le 19 août 1944 ; sous-officier ; Francs-Tireurs et partisans (FTP).

Fils de François-Laurent, du hameau de Champrouet, et d’Élisa Roul, cultivateurs, marié à Briançon (Hautes-Alpes) le 24 septembre 1938, Joseph Gignoux (nommé Faure-Gignoux par Duchamblo) était sous-officier. Membre des FTP (secteur F Briançonnais, 11e bataillon FTPF). Il fut fait prisonnier au hameau de Prelles (commune Saint-Martin-de-Queyrière, Hautes-Alpes), sur la route, alors qu’il était à bicyclette le 19 août 1944, lors d’un affrontement entre maquisards et soldats allemands. Il fut exécuté à Villar-Saint-Pancrace.
Il fut homologué comme sergent-chef par le commandement FTP. Une plaque commémorative a été posée sur le lieu de son exécution. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Briançon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146182, notice GIGNOUX Joseph, Hector par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 15 octobre 2013, dernière modification le 17 février 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. dép. Bouches-du-Rhône 149 W 94. ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 614829 et SHD Vincennes 16 P 254952. ⎯ École Saint-Blaise Briançon, « Briançon été 1944. Parcours de découverte historique ». — Commission d’histoire de l’Occupation et de la Libération de la France, Hautes-Alpes, p. 108. Richard Duchamblo, Cahiers "Maquisards et Gestapo", Gap, Ribaud Frères, 1945-1949, reprint 2005 : Gap, Éd. des Hautes-Alpes, 6e cahier p. 20. ⎯ Jacqueline Routier, Briançon à travers l’histoire, Gap, Société d’études des Hautes-Alpes, 1981. ⎯ renseignements Jean-Pierre Pellegrin. ⎯ état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément