JOB Camille (parfois appelé JACOB)

Par Jean-Marie Guillon

Né le 19 novembre 1923 à Metz (Moselle), abattu le 5 mars 1944 vers Orpierre (Hautes-Alpes) ; maquisard Armée secrète (AS)-Francs-tireurs et Partisans (FTP).

Maquisard venant de Marseille (Bouches-du-Rhône), il appartenait au maquis Morvan alors rattaché officiellement à l’AS, mais lié aux FTP. Il fut abattu avec René Luciani* et Amédée Beynet* lors de l’attaque du camp qui stationnait aux Chiquets, près d’Orpierre, le 5 mars 1944.

Une stèle à Roche Folletière, près de Saint-André-de-Rosans (Hautes-Alpes), rappelle leur souvenir et leurs noms figurent sur le monument à la mémoire des « Héros et martyrs du Maquis Morvan », sur la RN 994, dans les gorges de Montclus (Hautes-Alpes). Il obtint la mention « Mort pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146184, notice JOB Camille (parfois appelé JACOB) par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 26 avril 2013, dernière modification le 13 octobre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des hommes AC 21 P 55127 et Vincennes GR 16 P 309872 (nc). ⎯ Richard Duchamblo, Maquisards et Gestapo. Vingtième cahier, Gap, Librairie des Hautes-Alpes, 1995.— Maquis et bataillons Morvan, Amicale du Maquis Morvan, 1987.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément