ROBERT Henri, Régis

Par Jean-Marie Guillon

Né le 16 mai 1921 à Pradelles (Haute-Loire), exécuté le 24 juin 1944 à Briançon (Hautes-Alpes) ; gendarme ; maquisard Armée secrète (AS)-Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Fils d’Adrien Robert, convoyeur des postes, et de Marie Robert, résidant à Brioude (Haute-Loire), célibataire, Henri Robert était gendarme à Monétier-les-Bains (Hautes-Alpes).

Membre du maquis AS de Fréjus, situé au dessus du Bez, Henri Robert fut fait prisonnier lors de l’attaque allemande du 17 juin 1944 avec Roger Bernière*. Les deux hommes furent incarcérés à Briançon, caserne Berwick, et abattus à coups de mitraillette le 24 juin alors qu’ils croyaient être libérés. Une plaque commémorative a été apposée à leur mémoire sur le lieu de leur exécution.

Déclaré « Mort pour la France » par le Ministère des anciens combattants et victimes de guerre le 13 décembre 1948.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146199, notice ROBERT Henri, Régis par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 11 septembre 2013, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Site Internet Mémoire des Hommes. — Commission d’histoire de l’Occupation et de la Libération de la France, Hautes-Alpes, secteur F-Briançonnais. — Jacqueline Routier, Briançon à travers l’histoire, Gap, Société d’études des Hautes-Alpes, 1981. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément