ROMAN Jean

Par Jean-Marie Guillon

Né le 15 décembre 1923 à Veynes (Hautes-Alpes), exécuté le 10 juillet 1944 à Gap (Hautes-Alpes) ; élève aviateur.

Fils de Léon, mécanicien aux chemins de fer PLM et de Marie Rose Reynaud, sage-femme.
Élève aviateur, il aurait été mobilisé dans les postes de guet. De retour chez lui, à Veynes, il fut requis comme garde-voie. Il fut arrêté par les Allemands le jour de Pentecôte entre Veynes et La Roche. Il avait fait savoir qu’il entendait rejoindre bientôt le maquis, mais la cause de son arrestation serait plutôt qu’il avait gardé chez lui un fusil italien.
Conduit à Gap, emprisonné à la caserne Desmichels, il fut abattu le 10 juillet 1944 sous le prétexte d’une « tentative de fuite ». En fait, il fut fusillé avec le lieutenant Radius près du Moulin du Pré, au bord de la Luye, quartier de la Tourronde.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146200, notice ROMAN Jean par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 17 septembre 2013, dernière modification le 2 juin 2018.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Richard Duchamblo, Cahiers « Maquisards et Gestapo », Gap, Ribaud Frères, 19 cahiers 1945-1949, reprint 2005, Gap, Éditions des Hautes-Alpes, tome 2, 8e cahier. — Christine Roux, Histoire de Veynes, Gap, SEHA, 1996. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément