BOUFFAY Félix, Henri

Par Julien Lucchini

Né le 11 juillet 1894 à Bellengreville (Calvados), fusillé le 1er octobre 1942 à Saint-Lô (Manche) ; employé SNCF ; militant communiste ; résistant.

Employé SNCF, Félix Bouffay vivait à Coutances (Manche), rue Geoffroy-de-Montbray. Il était marié et père de deux enfants. Ancien soldat de la Grande Guerre, il avait été fait prisonnier à Munster (Westphalie, Allemagne) en 1917.
Au début de l’année 1941, Félix Bouffay aurait reconstitué une cellule clandestine du Parti communiste à Coutances. Résistant, membre du réseau Résistance-Fer, il s’occupait de propagande, adhéra au Front national, et créa un groupe local de résistants FTP. Il fut arrêté à Coutances par la Sipo-SD ou la police française, selon les sources, le 6 juillet 1942, pour « terrorisme ».
Incarcéré à la prison de Cherbourg (Manche), puis à Saint-Lô, il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 722 de Saint-Lô.
Félix Bouffay a été fusillé le 1er octobre 1942 à Saint-Lô par les autorités allemandes.
Sa femme et leur fils, Félix, jouèrent eux-aussi un rôle dans la résistance locale, et poursuivirent leurs actions après sa mort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146328, notice BOUFFAY Félix, Henri par Julien Lucchini, version mise en ligne le 29 octobre 2014, dernière modification le 2 janvier 2021.

Par Julien Lucchini

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII 3 (Notes Thomas Pouty). – Mémorial GenWeb. – André Debon, Louise Pinson, La Résistance dans le bocage normand, Paris, Tirésias, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément