CHARPENTIER Fernand, Clément, Joseph [pseudonyme : Henri]

Par Claude Pennetier

Né le 6 décembre 1913 à Meslay-du-Maine (Mayenne), fusillé le 1er octobre 1942 à Saint-Lô (Manche) ; cheminot ; résistant au sein du Front national, membre du groupe de résistants cheminots Jeanne d’Arc.

Fernand Charpentier
Fernand Charpentier
Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001

Fils d’un mécanicien et d’une couturière, Fernand Charpentier, marié et père d’un enfant, était ouvrier ajusteur à la SNCF.

Fernand Charpentier participa notamment le 25 juin 1942 à Coutances (Manche) à l’incendie de baraquements allemands contenant du grain, de la farine et du matériel automobile.

En juillet 1942, suite à la découverte par la police de Vichy de huit caisses d’armes et d’explosifs dans un garage désaffecté de Cherbourg (Manche), les arrestations de résistants se succédèrent provoquant le démantèlement quasi complet de l’organisation FTPF de la Manche.

Il fut arrêté le 8 juillet 1942 à Coutances par la Sipo-SD en même temps que les autres membres du groupe.

Incarcéré dans les prisons de Coutances, Cherbourg et Saint-Lô, condamné deux fois à mort pour intelligence avec l’ennemi, voies de fait sur un Allemand et activité de franc-tireur, par le tribunal allemand FK 722 Saint-Lô le 18 septembre 1942, il a été fusillé le 1er octobre 1942 à Saint-Lô (Manche).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146329, notice CHARPENTIER Fernand, Clément, Joseph [pseudonyme : Henri] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2014, dernière modification le 2 janvier 2021.

Par Claude Pennetier

Fernand Charpentier
Fernand Charpentier
Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII 3, Liste S 1744 522/42 (Notes Thomas Pouty).— Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément