LEVIEL André

Par Annie Pennetier

Mort en 1934 ; professeur ; président de la Fédération de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) des Deux-Sèvres.

André Leviel enseignait au lycée de Niort dans les années trente. Militant du Parti radical, il quitta son parti pour rejoindre la SFIO. Il présida la Fédération de la Ligue des droits de l’Homme qui comptait près de 3000 adhérents en 1935.
Historien local, il écrivait :" Face à l’idéalisme catholique du Bocage se dresse, revêtu d’une toute autre dignité, l’idéalisme protestant ou laïque de la Plaine".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146333, notice LEVIEL André par Annie Pennetier, version mise en ligne le 8 mai 2013, dernière modification le 8 septembre 2020.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Pierre Arches, La Ligue des droits de l’Homme a cent ans, Contribution à l’étude de la LDH des Deux-Sèvres, 1998. — Pages choisies d’André Leviel, Lezay,1937. — Georges Picard, André Leviel et son oeuvre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément