MONTEUX Raoul, Jassé

Par Jacques Girault

Né le 13 février 1895 à Toulon (Var), mort le 25 novembre 1969 à Paris (XIVe arr.) ; proviseur puis inspecteur d’Académie ; résistant ; militant syndicaliste.

Fils d’un négociant, frère du père de Jocelyne Chatain, Raoul Monteux, qui habitait Toulon, obtint le baccalauréat (série « Philosophie ») en 1912. Élève de Première supérieure aux lycées Thiers à Marseille (Bouches-du-Rhône) et Lakanal à Sceaux (Seine), il obtint la licence de lettres à la Sorbonne en 1915, un diplôme d’études supérieures (lettres classiques) en 1916. Admissible à l’agrégation de grammaire en 1919, 1920, 1924, il fut reçu en 1926 (classement spécial).

Raoul Monteux se maria en décembre 1923 à Paris (XIIe arr.). Le couple eut trois enfants.

Raoul Monteux fut surveillant d’internat au lycée Lakanal en 1915, puis professeur délégué au lycée de Montpellier (Hérault) en 1916. Mobilisé en septembre 1917, dans l’infanterie, il fut démobilisé en mars 1919 et nommé professeur au collège de Vienne (Isère) en 1918, puis aux lycées de Carcassonne (Aude) en 1920 puis d’Alès (Gard) en 1927. Après avoir été censeur faisant fonction de directeur du petit lycée de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) en 1929, il devint proviseur des lycées de Rodez (Aveyron) en 1930, de Bourges (Cher) en 1933 puis de Saint-Etienne (Loire) en 1937. En raison de lois raciales, il fut mis à la retraite en décembre 1940 après avoir été relevé de ses fonctions, le 23 septembre.

Raoul Monteux participa à la Résistance à Saint-Etienne et à Lyon, créant et diffusant « des journaux clandestins sous la direction des sénateurs Taurines à Saint-Etienne et Serlin à Lyon ». Après avoir été réintégré comme proviseur du lycée Ampère à Lyon en octobre 1944, il fut nommé un mois plus tard proviseur du lycée Charlemagne à Paris avant d’être nommé proviseur du lycée Janson de Sailly en 1948. Il dirigea ce dernier avec « une certaine bonhomie », « peu enclin à y faire régler une discipline stricte » (Claude Colomer). Cherchant des locaux, il songea à supprimer les classes primaires et ouvre des classes préparatoires littéraires. Chargé des fonctions d’Inspecteur d’Académie à Paris en remplacement de Louis Faucon, entré au cabinet de [Guy Mollet-10000], président du Conseil, il fut nommé définitivement à cette responsabilité en 1957. Il prit sa retraite en 1963.

Secrétaire général, à partir de 1950, du syndicat des proviseurs affilié à la Fédération de l’Éducation nationale, Raoul Monteux fut élu sur les listes de la FEN membre de la commission paritaire nationale du personnel administratif comme suppléant en 1948 et 1952 puis titulaire en 1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146343, notice MONTEUX Raoul, Jassé par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 mai 2013, dernière modification le 9 mai 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F 17 28185. — Arch. IRHSES. — Colomer (Claude), Janson de Sailly. Histoire d’un Lycée de prestige, La Tour de France, 2004. —Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément