MÉRIGNAT Georgette [née CÔME Georgette, Maria]

Par Jacques Girault, Michel Thébault

Née le 4 juillet 1904 à Janaillat (Creuse), morte le 8 février 1994 à Sainte-Feyre (Creuse) ; institutrice en Creuse ; militante syndicaliste du SNI ; résistante.

Georgette Côme était la fille de Jules Côme, âgé de 33 ans à sa naissance, cantonnier, et de Céline Pouyadoux âgée de 29 ans, lingère, demeurant tous deux au bourg de Janaillat. Ayant réussi le concours d’entrée à l’École normale d’institutrices, elle devint institutrice à Janaillat, et s’y maria le 21 septembre 1926 avec Joseph Mérignat, instituteur, militant socialiste en Creuse.

Le couple fut nommé à Aubusson. Pendant la guerre, ils s’engagèrent dans la Résistance, au sein de Libération-Sud. Son mari, arrêté le 20 février 1944, mourut en déportation. Vice-présidente du Front national à Aubusson, elle participa à la manifestation du 9 janvier 1945 organisée par la délégation municipale pour accélérer l’épuration et améliorer le fonctionnement des jurés populaires. Une commission sous-préfectorale d’épuration et un comité de sécurité furent créés dont elle fit partie.

Membre du Syndicat national des instituteurs, elle fut élue au Conseil départemental de l’enseignement primaire en 1951. Elle démissionna collectivement à la demande du SNI pour protester contre la politique répressive du gouvernement et sa politique antilaïque à la fin de 1953. Elle fut réélue en janvier 1954.

Elle décéda au centre gériatrique de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale à Sainte-Feyre le 8 février 1994.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146361, notice MÉRIGNAT Georgette [née CÔME Georgette, Maria] par Jacques Girault, Michel Thébault, version mise en ligne le 10 mai 2013, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Jacques Girault, Michel Thébault

SOURCES : Arch. Nat., F1a 3241. — L’Ecole libératrice. — Robert Petit La collaboration, la Résistance et l’épuration à Aubusson (1940 – 1945) Ed. Alice Lyner 2013 — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément